Les joies de la plage #2 : décryptage d’une tendance en 5 leçons

Cet été la tendance sur la plage, c’est de se réchauffer ! Un peu idiot me direz-vous ? Et pourtant, « coller son voisin » est devenu la norme…

Voici donc en exclusivité pour vous, le décryptage de cette tendance pour être au top cet été : 

joies de la plage

1/ La serviette de plage tu rapprocheras

La serviette est l’outil indispensable pour faciliter le rapprochement des corps sur le sable. Le tout est de bien savoir la positionner :

  • A plus de 40 centimètres l’effet souhaité n’est pas trouvé.
  • A moins de 40 centimètres il est possible de ressentir cette chaleur, de partager les mêmes grains de sable que son voisin et de profiter au maximum de leur extraordinaire envolée de la serviette au moment de plier bagage. Avec un peu de chance, la crème solaire accueillera volontiers ces grains sur votre peau, pour plus de confort évidemment. Et par la même occasion un gommage gratuit !

2/ Le téléphone portable tu utiliseras

Pour profitez au maximum de la belle rencontre avec nos voisins, le portable est évidemment le bienvenu. Sa douce sonnerie viendra troubler l’insoutenable vacarme des vagues… Plus elle est aiguë et fréquente, plus l’effet souhaité est trouvé.

3/ Les oreilles de tes voisins tu casseras

Se rapprocher c’est chercher un peu plus de chaleur humaine mais aussi partager avec les autres le récit de sa vie [forcément hyper intéressant !]. Tout le monde attend la conversation avec impatience, évidemment :

« Vous venez avec les enfants ?

Comment ça, vous êtes déjà là ?

Ah oui on vous voit ! Ouhouuuuuuuu on est ici ! Làaaaaaaa ! [Oui, collé à nos voisins ! On avait envie d’avoir un peu plus chaud, il ne fait que 34°C !]

Je sais, c’est pas facile de nous distinguer au milieu de cette grande famille…

Non ! on ne les connaît pas…

Oui ! ne t’en fais pas y a de la plaaaaaaaace !!! »

4/ Sur le sable tu t’exhiberas 

La plage appartient à tous mais plus on est proche et mieux on se sent. Les grandes étendues de sable vierges et fraîchement remuées du matin n’intéressent pas grand monde. Les endroits les plus prisés sont ceux déjà pleins à craquer ! [N’oublions pas que la logique n’est plus de ce monde…]

Se montrer, c’est l’essentiel. Montrer son nouveau maillot et se comparer à sa voisine. Puis parader au bord de l’eau avec son nouveau paréo. Loucher sur chaque grain de beauté de son voisin, ça c’est la vraie vie ! A noter que seule la proximité permet cela…

Ah… la plage… moment de détente…

5/ Une barrière de tongs, sacs, château de sable, bouées, canoë… tu construiras

Alors pour fuir le trop grand besoin de chaleur de chacun, il est bon d’entourer sa serviette de tous les objets qui pourraient faire barrière. Comme à la banque vous voyez ? Une limite de discrétion est nécessaire.

C’est un effort à fournir en plus, entre le strip-tease obligatoire et la pose de lunettes de soleil sur le nez. Mais ça peut sauver votre journée, ça peut éloigner le stress et laisser place à la détente !

Et bonnes vacances !

D’autres joies de la plage ? C’est ici

Publicités

3 réflexions sur “Les joies de la plage #2 : décryptage d’une tendance en 5 leçons

  1. ça me rend dingue ceux qui se collent ! J’ai habité 25 ans à Nice alors j’ai l’habitude, les plage minus, plein de monde et… pas trop le choix. Mais à Marseille, les plages sont grandes et larges, mais non ils se collent quand même et hurlent sur leurs enfants et balancent du sables et de l’eau… ah la plage, c’est trop bien :))

    J'aime

  2. Pingback: Les joies de la plage #1 : le concept de la serviette "low cost" | En plein cagnard

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s